Infos sur les tendances

DES CONSOMM’ACTEURS EN DEMANDE DE CLEAN BEAUTY

13 juin 2019

Le saviez-vous ? En 2018, le marché mondial des cosmétiques naturels est estimé à 34,5 milliards de dollars avec une croissance prévue de 5,2% par an d’ici à 2027*.

Les consommateurs et notamment les Millenials, sont de plus en plus sensibles à la composition de leurs produits cosmétiques. Selon une étude du Green Beauty Barometer, 62% des Millenials américains lisent les étiquettes de leurs produits de beauté**. Ce souhait d’utiliser des produits clean, transparents et biologiques s’expriment à travers les hashtags les plus populaires sur les réseaux : #cleancosmetics ; #greenbeauty ou encore #transparence***. Les Millenials sont plus vigilants concernant les éventuelles conséquences que pourraient avoir les produits cosmétiques sur l’environnement et la biodiversité.

 

En effet, selon une étude menée par Euromonitor, 40% des personnes interrogées souhaitent des produits 100% naturels****. Les tendances sont au végétal.

D’après l’étude, environ 35% des personnes interrogées se disent concernées par les produits cosmétiques testés sur les animaux. Elles sont sensibles aux produits 100% vegan4.

 

Pour les consommateurs, le clean implique donc une fabrication du produit cosmétique éthique. 

 

Ces derniers sont motivés par 3 critères : un produit sain et de qualité, un produit efficace et un produit respectueux de l’environnement et de la biodiversité. Ils sont en attente d’une transparence accrue au niveau des approvisionnements : ils veulent avoir accès à toute la chaîne de valeur du produit et s’assurer que l’approvisionnement suit une démarche éthique. C’est dans cette optique que de nouvelles applications à l’instar de QuelCosmetic, CleanBeauty ou INCI beauty, ont vu le jour.

 

Cette prise de conscience de la part des consommateurs influence fortement le marché. Les acteurs du secteur orientent leurs stratégies vers un sourcing plus responsable.

 

Du côté des formules, cela se traduit par des listes INCI plus courtes, sans ingrédients controversés et avec des alternatives d’origine naturelle et durables pour remplacer les ingrédients tels que les silicones, les microbilles ou l’huile minérale.

 

*https://www.futuremarketinsights.com/reports/natural-cosmetics-market

**https://karigran.com/pages/the-green-barometer-survey

***https://www.ladn.eu/nouveaux-usages/etude-marketing/les-tendances-2018-de-la-cosmetique/

****Euromonitor Beauty Survey 2017: Key Insights and System Update